ACTUALITE

 Mieux me connaitre 

Invité le 23 février 2020 au journal de Canal9 comme "grand témoin".

 

 

Reportage de  Canal 9

INF-FAVRE-2020032020.jpg
Capture d’écran 2020-09-24 à 13.26.31.pn

 APEA: réforme acceptée, professionnalisation en vue 

Les autorités de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) vont faire l’objet d’une grande réforme.

 

Le but est de les rendre plus performantes. Le parlement, quasi unanime, a accepté ce matin de réviser la loi en ce sens.

 

Capture d’écran 2020-12-23 à 13.35.55.pn
 

PORTRAIT

 

Je m'appelle Frédéric Favre. Né en 1979, je suis marié et l'heureux papa de quatre enfants nés en 2007, 2009, 2014 et 2019. Domicilié à Vétroz, j'ai grandi à Dorénaz mais je suis originaire de Sierre.

 

Proche des idées libérales-radicales depuis de longues années, je n'ai pu m'impliquer en politique que récemment en raison de 9 années de formations professionnelles continues en emploi. En effet, j'ai successivement obtenu un brevet fédéral en assurances sociales, un diplôme fédéral RH ainsi qu'un Master en management des organisations pour finalement terminer par un doctorat en gestion des affaires (Doctorate in Business Administration).

 

Durant ma carrière professionnelle, j'ai occupé des postes de direction au niveau de deux entreprises du commerce de détail dont la fonction de Chef du département des ressources humaines pour Migros Valais (env. 2100 collaborateurs) que j'ai occupé jusqu'à mon élection. Professionnellement, je défends des valeurs de respect, d'humanisme ainsi que d'égalité de traitement entre hommes et femmes mais également entre les différentes parties de notre Canton (Haut / Bas Valais).

Je suis également juge au Tribunal du travail du Canton du Valais et membre de la commission cantonale du Fonds du sport ainsi que de la commission cantonale tripartite.

 

Au niveau associatif, je suis Président de l'association Petit Papillon (soutien à la parentalité) ainsi que de l'association cantonale de karaté.

Sur le plan politique je suis un PLR convaincu car, à mes yeux, c'est le seul parti qui promeut simultanément l'économie et la famille. Je soutiens aussi son mouvement Avenir Ecologie, depuis 2013, car je pense qu'une gestion durable de nos ressources est nécessaire pour laisser aux générations futures une Terre où il fait bon vivre. Par contre, je suis d'avis que pour assurer une gestion durable l'écologie doit être rentable, ce que je peux apprécier dans ma maison Minergie par exemple.

En mai 2016, j'ai accepté de prendre la présidence ad intérim du PLR de Vétroz-Magnot afin d'aider le comité en place dans la campagne pour les élections communales.

 

Ceux qui me connaissent me décrivent comme quelqu'un de droit, respectueux, déterminé et professionnel. J'estime que ces qualités sont importantes pour diriger des organisations modernes (privées et publiques).

 

Si je suis candidat au Conseil d'Etat en 2021, c'est que je suis convaincu que le Canton du Valais a également besoin de personnes ayant une expérience de gestion dans l'économie privée. De plus, je suis persuadé que l'Etat est au service de ses citoyennes et citoyens ainsi que des entreprises afin de créer des conditions permettant de développer l'employabilité des individus et la compétitivité des entreprises. Ceci permettra de créer un vrai Etat social profitable à tous. Pour ces raisons, je suis prêt à m'investir et mettre mes compétences ainsi que mon expérience à disposition des Valaisannes et Valaisans.

 

Bilan 17-21

 

Voilà bientôt quatre ans que j'ai l'honneur d'oeuvrer pour les Valaisannes et Valaisans. 

 

Les résultats présentés sont le fruit d'un travail intense de l'ensemble des équipes de mon département, de mes collègues au Gouvernement et des Député.e.s. C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai pu y amener ma personnalité, tout particulièrement :

  • une proximité naturelle, avec l'ensemble de la population, du médaillé olympique aux jeunes sportifs en herbe, du patron d'entreprise au pompier milicien ;

  • une proactivité et une vision claire dans le développement de projets primordiaux pour notre canton, de la vision carcérale 2030 à l'outil d'aide aux fusions de communes ;

Petit florilège

Sport

• Réalisations de mesures adaptées dans les domaines du ‘sport pour tous’ et des grandes manifestations

• Soutien et réception des athlètes valaisans participants aux Special Olympics et aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ)

• Mise en vigueur de la Loi sur le sport pour mieux soutenir les infrastructures sportives  cantonales

• Soutien à Ice Hockey Valais-Wallis pour la création d’une équipe cantonale de U17 et U20

• Rénovation du centre sportif d’Ovronnaz

Grandes manifestations 

​• Campagne pour les Jeux Olympique de Sion 2026

• Soutien à l’obtention des championnats du Monde Route UCI 2020 Aigle-Martigny

• Programme pour lutter contre le hooliganisme avec la ville de Sion et le FC Sion

• Soutien à l’obtention des championnats du monde VTT 2025

• Soutien pour l’obtention des championnats du monde de ski alpin 2025 et 2027 à Crans-Montana.

Sécurité

• Coordination du département en charge de la sécurité avec la police cantonale, le protection civile, l’armée et les pompiers      particulièrement avec la crise sanitaire actuelle.

•Nouvelle structure de la police cantonale : section pour lutter contre la violence de rue et transfrontalière ; section pour lutter contre la  cybercriminalité et renforcement de la lutte contre les violences domestiques (postulat soutenu à l’unanimité du parlement pour 40    postes sur 5 ans).

• Programme d’actions de prévention et de sécurité en faveur des mineurs.

• Prévention: première journée de la sécurité routière, première journée sur le risque sismique, campagne de prévention contre les    violences domestiques et semaine valaisanne d’actions contre le racisme.

• Mise en place de la stratégie pénitentiaire 2030 pour des conditions de détention plus sûres et humanistes

• Fin des détentions administratives au centre LMC pour les femmes et les enfants

• Multiplication par 10 des contrôles des poids-lourds sur l’axe du Simplon

• Reprise de la gestion de la place des gens du voyage à Martigny par la police cantonale

 

Infrastructures

• Projet d’une centrale unique pour 112-117-118- 144 afin de favoriser la collaboration des acteurs de la sécurité

• Début des travaux des prisons de Sion et de Crêtelongue à Granges

• Début des travaux du nouveau centre automobile à Sion

Institutions

• Mesures d’amélioration pour la surveillance du canton sur les communes

• Mise à disposition d’un outil d’aide aux décisions de fusion pour les communes

• Révision de la loi pour une plus grande professionnalisation des APEA

• Avant-projet de loi sur la transparence des partis et des campagnes

• Campagne  pour une révision totale de la Constitution par une Constituante

• Élaboration de la Loi sur le Conseil de la Magistrature pour une meilleure surveillance de notre justice

• Mesures de sécurisation du vote par correspondance

• Expertise sur les recours au Conseil d’Etat avec proposition d’intégration d’un recours sautant dans le droit valaisan 

 

Vers l'égalité

• Sur 3 postes de chef de service vacants, deux femmes ont été nommées

• Nomination de la première femme cheffe de service à temps partiel

• Proposition de deux femmes par le Conseil d’Etat au Conseil de la Magistrature

• Nomination de 40% de femmes (état 30.11.20) à la préfecture (préfète et sous-préfète)

• Nouvelle préposée à l’Office du registre du commerce du Haut-Valais

• Nouvelle responsable de la prison de Crêtelongue

Administration plus verte et efficiente 

• Primes à l’achat de véhicules électriques et à l’installation de bornes de recharge

• Adaptation des horaires du service auto pour une meilleure accessibilité

• Démarches en vue de baisser de 5% les émoluments du service automobile

• Introduction d’examens informatisés pour avocats et notaires

• Mise en place de la vidéo-comparution depuis les prisons pour le Ministère public

• Lancement de e-déménagement pour des services digitalisés de l’administration

VALEURS

 

 RESPECT 

Le respect est le fondement de beaucoup de choses pour nous et pour notre relation avec les autres. Au niveau d’un Conseil d'Etat, j'estime son application à plusieurs niveaux :

  • Vis-à-vis des citoyennes et citoyens qui sont en droit d’attendre de l’Etat et de son personnel d'être considérés avec respect 
    indépendamment de leur niveau social, leurs choix de vie, leurs croyances ou leurs origines ;

  • Vis-à-vis des communes. Celles-ci sont des partenaires et doivent être considérées comme telles grâce à un dialogue ouvert et une écoute attentive.

  • Vis-à-vis du personnel de l'Etat qui doit pouvoir travailler dans de bonnes conditions afin de servir
    sa clientèle de manière professionnelle.

  • Vis-à-vis des femmes et hommes politiques qui se sont investis et s’investissent encore pour faire évoluer notre Canton.

  • Vis-à-vis de notre Planète (de manière générale) afin de préserver cet endroit qui nous accueille et d'assurer sa pérennité pour les générations futures.

 DROITURE 

Fils d'une employée de commerce et d'un postier, je suis fier de mon éducation. Celle-ci se base sur le travail et l'abnégation mais également sur la probité, c’est-à-dire la qualité de quelqu'un qui observe parfaitement les règles morales, qui respecte scrupuleusement ses devoirs, les règlements, etc. (Larousse).

 

Cette valeur devient importante pour nos femmes et nos hommes politiques afin de (re)gagner la confiance ces citoyennes et citoyens.

 

Je n'ai aucun avantage personnel à protéger, aucun engagement ou dette morale vis-à-vis de tiers qui m'empêcherait de défendre le bien commun de manière libre.

 DETERMINATION 

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. Cette citation de Mark Twain me correspond assez bien. Je ne me pose que rarement la question si savoir si quelque chose est possible mais plutôt de quelle manière y arriver.

 

Mes carrières sportives (karaté et arbitrage de hockey sur glace), mon parcours de formation en emploi et mon cursus professionnel me donnent raison.

 

Je veux mettre mon leadership à disposition pour faire avancer notre Canton dans les défis importants qui l'attendent durant ces prochaines années.

 PROFESSIONNALISME 

Avec mon CFC d'employé de commerce, je suis homme du terrain ! Néanmoins la pratique sans la théorie est aveugle. La théorie sans la pratique est impuissante (Emmanuel Kant), raison pour laquelle je me suis perfectionné en emploi durant neuf années consécutives pour arriver au poste de Chef des ressources humaines de la deuxième entreprise privée du Canton du Valais avec 2100 collaboratrices et collaborateurs.

 

Cela démontre bien l'importance que je mets dans la formation (de base et / ou continue), élément essentiel pour gérer de manière professionnelle des organisations modernes (privées et publiques).

 
 

S'ENGAGER DANS LA CAMPAGNE

arrow&v
arrow&v

FAIRE UN DON POUR LA CAMPAGNE

arrow&v
arrow&v
 
 

AGENDA

Aucun événement à venir pour le moment
 

CONTACTEZ-MOI

En cas de question ou remarque, vous pouvez m'adresser un message.

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • LinkedIn Social Icône
 

© 2020 fredericfavre.ch